https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0301468858898-facebook-contre-attaque-dans-laffaire-cambridge-analytica-2163127.php

Affaire Cambridge Analytica: Zuckerberg reconnaît  “des erreurs”

Les Echos, le 21 Mars consulté le 24 Mars publié par Anaïs Moutot

Le fondateur de facebook a dévoilé mercredi un plan d’action pour mieux protéger les données personnelles des utilisateurs du réseau social. En effet, suite à l’affaire Analytica, le PDG de facebook a publié un communiqué sur facebook afin d'annoncer une série de mesures visant à mieux protéger les données personnelles des utilisateurs. Il déclare par la suite son Mea Culpa lors d’un interview sur CNN et admet avoir commis "des erreurs". En effet, facebook est accusé d’avoir permis une exploitation politique des données de 50 millions de ses utilisateurs. Selon le “New York Times” et “Guradian”, la société Cambridge Analytica (financée par un proche de Trump) a eu accès aux données de 50 millions d’utilisateurs sans leur consentement entre 2014 et 2015. Ces données ont été collectées par une application “ThisIsYourDigitalLife”, qui rémunérait les utilisateurs en échange “d’un test de personnalité” tout en autorisant l’accès à leurs données personnelles bien entendu. Au total 270 000 personnes l’ont téléchargée mais l’application a également eu accès aux données de leurs amis ce qui a permi à la société d’établir des profils psychologiques permettant à l’équipe de Donald Trump de mieux cibler ses publicités pendant sa campagne. Suite à cela, Mark Zuckerberg s’est donc excusé et dit vouloir enquêter sur les applications qui ont eu accès à des quantités importantes de données avant 2014. Deuxièmement, il déclare que l’accès aux données des utilisateurs sera réduit : seuls le nom, l’adresse mail, et la photo de profil seront communiqués aux applications tierces ,et, les données plus sensibles comme la sexualité ou la religion seront protégées par des contrats signés avec chaque développeur. Et enfin, facebook devrait mieux informer les utilisateurs sur l’utilisation de leurs datas. Cependant ce scandale a relancé le hashtag #Deletefacebook (supprime facebook).

Au niveau de l’esprit critique, je trouve cet article très intéressant, il nous permet de bien se rendre compte de ce qui s’est passé depuis le début. En effet une vidéo explique l’Affaire en elle même de Cambridge Analytica, une autre montre l'interview sur CNN de Mark Zuckerberg ainsi que son communiqué publié sur facebook. Cependant son interview est assez long et cela aurait été bien de mettre des sous titres en Français (l’article étant en francais). L’auteur a un point de vue objectif mais il aurait été bien d’avoir le témoignage de la société ou d’un utilisateur facebook ayant téléchargé l’application pour vraiment faire le tour de la question.

http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/high-tech-dropbox-s-envole-pour-ses-debuts-en-bourse-23-03-2018-2205092_47.php

High-tech: Dropbox s’envole pour ses débuts en Bourse

Le Point, le 23 Mars consulté le 25 Mars pas d’auteur

La firme multinationale Dropbox est actrice de l’introduction en Bourse la plus importante de sa société technologique après celle de la maison-mère de Snapchat, l’année dernière. La société de stockage de données en ligne Dropbox flambait lors de ses début à Wall Street ce vendredi et attirait de nombreux investisseurs. Le premier échange s’est effectué à 38% de plus que le prix fixé par action par l’entreprise, soit à 21 dollars. Plus tard vers 17 heures à Paris, le titre s’échangeait à 30.73 dollars, et est même monté jusqu'à 31.60 dollars, soit une hausse de 50.5% par rapport au prix initial. Dropbox, créé en 2007 avait un chiffre d’affaire en 2017 à hauteur de 1.11 milliard de dollars. Basée à San Francisco, la société détient 500 millions d’utilisateurs dans 180 pays et 11 millions de clients payants en fin d’année dernière. Son introduction en Bourse est suivie de près car elle fait partie des « licornes », un terme regroupant les entreprises non cotées du secteur technologique valorisées au-delà du milliard de dollars.

Cet article est intéressant et objectif, il met cependant beaucoup en valeur l’entreprise Dropbox sans nuancer son regard et son impact sur d’autres domaines.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/03/23/greves-et-manifestations-du-22-mars-comment-savoir-si-un-mouvement-social-a-reussi_5275420_4355770.html

Grèves et manifestations du 22 mars: comment savoir si un mouvement social a réussi ?

Le Monde, le 23 Mars consulté le 24 Mars publié par Mathilde Damgé et Samuel Laurent

Jeudi dernier, pour défendre la SNCF et la fonction publique, plusieurs centaines de milliers de personnes ont manifesté en France. Contrairement à d’autres manifestations, la différence entre les chiffres des syndicats et ceux de la police n’est pas exagérément grande ce qui pourrait permettre de qualifier cette manifestation de réussie. Selon le ministère de l’intérieur, ils étaient 323 000 et selon la CGT plus de 500 000. On retrouve ces données pour la Capitale : selon la préfecture de police de Paris, 49 000 participants ont défilé, contre 65 000 selon la CGT. A Paris, les manifestations ont réuni presque un cheminot sur cinq, soit 25000 personnes selon les quatre syndicats de la SNCF. Pour les fonctionnaires, ils étaient donc 40 000 à Paris selon la CGT. Selon une étude réalisée par Le Monde, on constate que depuis 1944 les chiffres des syndicats sont en moyenne trois fois supérieurs à ceux de la police. La différence la plus flagrante fut lors de la manifestation du 14 juin 2016 contre la loi travail, avec une différence de 1 à 10. Le ratio est cette fois de 1.5 seulement pour la mobilisation de Jeudi. Il est néanmoins très difficile de comptabiliser la totalité d’une foule avec précision, mais ces chiffres sont pourtant une “arme” pour les deux camps: pour les manifestants qui doivent prouver que la mobilisation ne faiblit pas et pour le pouvoir qui vise à montrer l’inverse.

Je trouve que cet article est explicite, il montre bien pourquoi cette manifestation est réussie, l’auteur a un point de vue plutôt objectif. Les deux graphiques nous permettent de visualiser l’évolution des écarts entre les chiffres des médias et des syndicats depuis 1944, et surtout dans un autre graphique le nombres de personnes mobilisées dans les cheminots et les fonctionnaires selon les syndicats, la préfecture, et les médias. Pour le compléter, l’auteur aurait pu expliquer la cause de la manifestation ce qui aurait peut-être expliqué l’écart moindre par rapport à d’autres contestations.

http://www.lepoint.fr/economie/commerce-pour-macron-l-ue-reagira-sans-faiblesse-si-elle-est-attaquee-23-03-2018-2205036_28.php

Commerce: pour Macron, l’UE réagira “sans faiblesse” si elle est attaquée

Le Point, le 23 Mars consulté le 25 Mars pas d’auteur.

À Bruxelles, le président de la République s'est montré ferme au sujet de la stratégie employée par les États-Unis dans les échanges commerciaux. “Si nous sommes attaqués, nous réagirons sans faiblesse” déclare le président Français ce vendredi 23 mars, à l’issue d’un sommet à Bruxelles. L’Union Européenne n’a pas a subir la stratégie commerciale des Etats-Unis qui supprime de “façon temporaire” ses taxes sur l’acier et l’aluminium. Emmanuel Macron qualifie cela de Dumping, l’UE doit être unie et déterminée, les Européens ne cherchent pas de “guerre commerciale”. En effet, le président Trump a autorisé dans la nuit de jeudi à vendredi la suspension jusqu’au 1er mai des taxes de 25% sur l’acier et de 10% sur l’aluminium avec plusieurs de leurs partenaires importants, dont l’UE. En réponse à cela, les 28 chefs d’Etat et du gouvernement de l’UE affirment avoir pris note de cette exemption temporaire et réclament qu’elle soit permanente.

Cet article est clair et précis, l’auteur garde un point de vue objectif en ne montrant pas son accord envers la décision de Trump. Cela nous permet d’avoir un esprit critique envers les Etats-Unis qui cherchent à faire du Dumping Fiscale.

http://www.leparisien.fr/politique/mis-en-examen-nicolas-sarkozy-veut-faire-triompher-son-honneur-22-03-2018-7623966.php

Mis en examen, Nicolas Sarkozy veut faire triompher“son “honneur”

Le Parisien, le 22 Mars consulté le 25 Mars publié par Olivier Beaumont

Nicolas Sarkozy apprend mercredi soir qu’il est mis en examen dans le cadre du "supposé" financement libyen de sa campagne électorale de 2007. Il est alors invité jeudi soir sur le plateau du 20h de TF1 où il va ardemment plaider sa cause. “Je dois la vérité aux Français. Je n’ai jamais trahi leur confiance” dit il durement tout en faisant part de sa profonde indignation. Pendant 25 minutes, Nicolas Sarkozy dément les sommes d'argent liquide qui auraient transité entre la Libye et la France, il s’en prend à Kadhafi et attaque Ziad Takieddine, qu’il qualifie de “Sinistre individu” et “homme déséquilibré”, il les accusent de “bandes d’assassins, d'escrocs, de manipulateurs” qu’il blâme en brandissant ses documents. Concernant les deux autres personnes remises en cause dans ce dossier, Claude Guéant et Brice Hortefeux, Nicolas Sarkozy réaffirme son affection mais avec quelques nuances: « Je ne peux pas être accusé des liens que j’ai avec tel ou tel » ou encore, concernant Claude Guéant: « S’il y a des faits qui lui sont reprochés, il s’en expliquera. Pas en tant qu’ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy, mais en tant que Claude Guéant lui-même… ».

Cet article est assez synthétique et l’auteur n’adopte pas du tout un point de vue objectif comme le devrait tout journaliste. Il utilise des sentiments pour rallier le lecteur à sa cause en décrivant Nicolas Sarkozy comme quelqu’un de stressé lors de son interview: “Mâchoires serrées, traits tendus”, de plus à la fin de l’article il précise sur une pointe d’humour que Nicolas Sarkozy, suite à ces trois jours de garde à vue, a fini “sa soirée avec les siens dans un de ses restaurants italiens préférés”. Cependant je trouve cela bien qu’il ait cité des phrases du discours de Sarkozy.

https://www.20minutes.fr/societe/2243391-20180325-charvieu-chavagneux-bebe-16-mois-meurt-apres-avoir-renverse-maman

Charvieu-Chavagneux: Un bébé de 16 mois meurt après avoir été renversé par sa maman

20 minutes, le 25 Mars consulté le 25 Mars, pas d’auteur

Samedi matin, aux alentours de 9 heures, à Charvieu-Chavagneux, en Nord-Isère, un bébé de 16 mois est mort après avoir été accidentellement renversé par sa mère. L’enfant a échappé un instant à la vigilance de ses parents pendant que la mère faisait des manoeuvres dans la cour familiale et l’a percuté de plein fouet. Suite à cet incident tragique, les secours n’ont rien pu faire et une enquête a été ouverte pour confirmer les circonstances de la mort du bébé.

Cet article est très synthétique, il expose bien les faits sans prendre parti pour ou contre la mère. Cependant plus d’explications aurait peut-être été nécessaire, car l’accident est assez vite résumé.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/03/23/01016-20180323ARTFIG00375-attaques-dans-l-aude-le-recit-des-faits.php

Deux jours après l’attentat dans l’Aude, le point complet sur la situation

Le Figaro, le 23 Mars consulté le 25 Mars, publié par Etienne Jacob et Valentine Arama

Après 6 mois de calme, ce vendredi 23 Mars quatre personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées lors de trois attaques survenues à Trèbes et Carcassonne dans l’Aude. L’auteur des faits, Radouane Lakdim 25 ans faisait parti du groupe djihadiste et a été abattu par les forces de l’ordre lors d’un assaut donné dans le supermarché où il s'était retranché. Deux de ses proches ont été mis en garde à vue dans la nuit suivante: sa compagne et un mineur né en 2000. Dimanche matin a eu lieu une messe en mémoire des quatre victimes, réunissant plusieures centaines de personnes. Une perquisition réalisée dès vendredi soir au domicile du tueur a permis la découverte de notes faisant allusion à l’Etat Islamique, ainsi qu’un testament écrit de sa propre main. Une enquête est en cours pour comprendre ce qui l’a poussé à passer à l’acte. Dans un premier temps, le tueur a tiré sur un véhicule, en blessant très grièvement le conducteur, ensuite il s'est dirigé vers la caserne CRS où il ouvre le feu sur quatre agents qui rentrent d’un footing, l’un d’entre eux est touché à l’épaule. Ensuite il prend la fuite à bord de son véhicule et se dirige vers le magasin Super U où il entre en criant “Allah Akbar” et en tirant plusieurs coups de feu. Il exprime la volonté qu’on libère l’un de ses “frères”,et abat un client et un employé. Les gendarmes arrivent sur les lieux 15 minutes après et l’un d’entre eux propose au terroriste d'être pris en otage à la place de la libération des cinquantaine de personnes présentes à l'intérieur du magasin. Radouane Lakdim accepte. Au final après un assaut à 14h20, l’auteur des faits est abattu mais deux gendarmes sont blessés. Radouane Lakdim était un jeune de 25 ans fiché S depuis 2014.

Cet article nous relate bien les faits d’une manière claire, objective et précise. Il nous permet de comprendre l'événement depuis le début, et qui sont les personnes et enjeux de l’attaque. De plus différentes photos du recueillement du dimanche sont présentes ainsi qu’une vidéo qui nous explique les différentes étapes de l’attentat et qui montre le discours de Gérard Collomb, ministre de l'intérieur qui s’exprime sur les évènements.