Article 1 :  "1er Mai : 1200 individus cagoulés bloquent la manifestation parisienne"

Le Point, écrit le 1 Mai, consulté le même jour. L'auteur n'est pas mentionné.

http://www.lepoint.fr/societe/1er-mai-pas-de-convergence-des-luttes-01-05-2018-2214907_23.php

Ce mercredi 1er Mai se déroulait une manifestation syndicaliste en plein Paris, où plusieurs milliers de personnes se sont retrouvées et ont défilé à l'appel de la CGT, la FSU (Fédération syndicale unitaire), ainsi que des fédérations franciliennes de FO (Force ouvrière) aux cotés de syndicats étudiant et lycéen. Cette manifestation, souligné par un mouvement revendicatif, combatif ; contre la remise en cause des acquis sociaux et la sélection à l'université a difficilement réussi a se faire entendre.

En effet, près de 1 millier, 1200 précisement selon la préfecture de police, militants d'extrême gauche s'en sont pris aux forces de l'ordre. On déplore ainsi de nombreux dégâts pour l'instant matériels.

Ils s'en sont pris notamment à plusieurs symboles censés représenter le capitalisme américain et la société de consommation avec le saccage et l'incendie d'un McDonald's, avant de se munir de barrières de chantiers pour établir un barrage contre les forces de l'ordre.

Esprit critique : Cet article nous présente globalement bien les faits se déroulant à la suite de la manifestation du 1er Mai à Paris. Il est objectif en nous relatant des actes concrets, tout en appuyant certains dits sur des informations directement tirées de la préfecture de police. Une définition des nombreux cigles employés auraient cependant apporté plus de pertinence à l'article.

 

 

Article 2 - Sommet intercoréen : Pékin « applaudit » ; Moscou salue « des nouvelles très positives »

 

Le Monde, publié le 27 avril 2018, consulté le 30 avril 2018  et l’auteur n’est pas mentionné.

 

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2018/04/27/sommet-intercoreen-pekin-applaudit-moscou-salue-des-nouvelles-tres-positives_5291526_3216.html

 

Vendredi 27 avril le président sud Coréen Moon Jae-in et le dirigeant de la Corée du nord Kim Jong-un se sont retrouvés sur la ligne de démarcation qui partage en deux la Corée. Lorsque Kim Jong-un a franchi cette ligne il est devenu de ce fait le premier dirigeant nord-coréen à fouler le sol sud-coréen depuis la fin de la guerre de Corée, il y a 65 ans. Les deux dirigeants coréens sont ensuite allés à pied jusqu'à la Maison de la paix, où a été signé l'armistice en 1953. Puis en début d’après midi les deux présidents ont plantés un pin qui représente la paix et la prospérité sur la ligne de démarcation militaire. Lors de leur rencontre la principale question abordée à été l’arsenal nucléaire de la Corée du nord.

 

L’article informe principalement sur les réactions des autres puissances mondiales suite à leur rencontre, avec notamment la Chine qui  « espère sincèrement que cette rencontre historique portera des fruits positifs et sera l’occasion d’ouvrir une nouvelle voie vers une paix et une stabilité durables dans la péninsule coréenne »
La Russie avec Vladimir Poutine qui souligne à plusieurs reprises « qu’un règlement viable et stable de la situation dans la péninsule coréenne ne peut se baser que sur un dialogue direct. Et, aujourd’hui, nous voyons que le dialogue direct a eu lieu ». Ou encore la France avec le porte-parole du gouvernement français, Benjamin Griveaux, qui déclare que la France accueillait « évidemment très favorablement ces signes, ces signaux très tangibles d’un rapprochement, en espérant qu’on puisse les inscrire dans le temps, dans la durée ».

 

 

 

Esprit critique : Cet article est très objectif du fait qu’il relate le point de vue des différents pays, sans que l’auteur ne prenne parti et ne donne son opinion. Un tweet de donald Trump déclarant avec humour que la guerre allait être bientôt « terminée  » est également inséré ce qui donne à l'article une approche plus légère. Une video de la rencontre des deux presidents est inserée ce qui permet de mettre des images sur la rencontre "amicale" décrite dans l'article. Cependant l’article se base trop sur les réactions des pays et pas assez sur la raison de leur rencontre et la dimension politique qu'il y a derrière. Ainsi j'ai du faire par la suite des recherches de mon coté pour comprendre les réactions des pays. 

 

 

Article 3 : "La croissance économique a fortement ralenti au premier trimestre en France"

Le Monde, écrit le 27 avril 2018, consulté le 29 avril 2018. L'auteur n'est pas mentionné.

http://www.lemonde.fr/economie-francaise/article/2018/04/27/la-croissance-francaise-a-ralenti-a-0-3-au-premier-trimestre_5291353_1656968.html?xtmc=hausse_du_prix_du_petrole&xtcr=1

Selon une première estimation publiée, vendredi dernier par l’Insee, la hausse du PIB a atteint 0,3 % entre janvier et mars, loin de la folle hausse observé lors du dernier trimestre 2017 avec 0,7 %. Selon certains économistes, les causes de ce recul se trouveraient dans une contraction de la production manufacturière et une consommation des ménages qui manque de tonicité. La demande globale et étrangère a été moins importante que prévu. L’euro s’est apprécié par rapport au dollar (augmentation du taux de change de l'euro par rapport au dollar), les prix du pétrole ont augmenté ce qui a ralenti la croissance. 

La baisse de la consommation, en cause également dans ce recul, est dite comme la principale inquiétude avec des dépenses en biens et en services qui plafonneraient à 0,2 % comme au dernier trimestre de 2017.

Cependant, l'article ne manque pas de souligné que le marché de l'emploi reste tout de même dynamique ce qui devrait favoriser une reprise de la consommation progressive.

Esprit critique : Cet article est objectif, il exprime le recul de la croissance économique en France au premier trimestre en s'appuyant sur des chiffres tirés directement de source fiable tel que l'INSEE. Les propos tenus sont illustrés et les causes sont correctement expliqués et même illustrés au travers de graphique tirés de l'INSEE sur la croissance du PIB depuis 2016 ou encore les dépenses de consommation des ménages pour ces mêmes dates. L'article ne manque pas également de souligné les prévisions à venir pour 2018, ce qui apporte un raisonnement d'autant plus sur la durée et qui se montre plus pertinent. Le seul petit bémol est que l'article est difficilement accessible à tous du au fait des nombreux termes économiques employés. Un lexique serait nécessaire.   

Lien avec le chapitre 2 d'économie : <<Comment expliquer l'instabilité de la croissance ?>>

 

 

Article 4 - Meurtre d'Angélique: un suspect déjà condamné pour viol passe aux aveux.

Le Figaro, écrit le 29 avril 2018 par Valentine Arama et consulté le 30 avril 2018.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/04/29/01016-20180429ARTFIG00032-nord-le-corps-d-une-adolescente-disparue-retrouve-dans-une-foret.php

Depuis mercredi, Angélique, une adolescente de 13 ans était portée disparue prés de Lille. Elle a laissé un mot disant rejoindre des copines, mais n'est jamais rentrée. Les policiers jugeaient cette disparition «inquiétante», d'autant plus que la famille avait écarté l'hypothèse d'une fugue. Malheureusement dans la nuit de samedi à dimanche la jeune fille à été retrouvée morte à  Quesnoy-sur-Deûle.

De ce fait un ancien voisin à été placé en garde à vue et à avoué les faits. L’homme âgé de 45 ans a emmené les enquêteurs à l'endroit où il avait abandonné le corps de la jeune fille sur un chemin forestier.

Cet homme a déjà un casier judiciaire remplis, où figure notamment «une condamnation datant de 1996 pour des faits commis en 1994, qualifiés de viol avec arme, attentats à la pudeur aggravés et vol avec violence». Le parquet précise également que cet homme était inscrit au fichier judiciaire national automatisé des auteurs d'infractions sexuelles (FIJAIS).

De nombreux témoignages sont présents dans cet article tel que celui d’une voisine d'immeuble d'Angélique qui énonce «C'était une amie de ma fille. Elle était pleine de vie, souriante, ses parents disaient que c'était ‘une pile électrique'. » Ou encore Michel Sas, premier adjoint au maire de Wambrechies qui dénonce «  C'est incompréhensible d'avoir un habitant délinquant sexuel et que personne n'avait été mis au courant».

À proximité du domicile d'Angélique, dans un parc, un mémorial a été improvisé. Des dizaines de roses blanches y ont été déposées, ainsi que des messages: «Angélique tu es formidable», «tu nous manques fort», «tout le monde est triste de t'avoir perdue». Une marche blanche sera alors organisée mardi à 14 heures.

Esprit critique :  L'article très complet notamment grâce à une carte insérée indiquant la localisation précise de la ville ainsi que son avis de recherche.

L’auteur énonce simplement les faits mais je trouve l’article subjectif car l’auteur insiste sur le fait que l’acte du violeur est récidiviste. Il donne beaucoup d’informations sur les crimes déjà commis par celui-ci et donc l’auteur pousse inconsciemment le lecteur à se placer encore plus du coté de la victime. De plus les témoignages décrivant Angelique sensibilisent encore un peu plus le lecteur avec les informations personnelles la décrivant.

 

Article 5 : "Ligue Europa : un pas de plus vers Lyon pour l'OM"

La Provence, écrit le 28 avril 2018 par Jean Claude Leblois, consulté le jour même.

https://www.laprovence.com/article/om/4947859/ligue-europa-un-pas-de-plus-vers-lyon-pour-lom.html

L'Olympique de Marseille, vainqueur du match aller contre Salzbourg en ligue Europa (2-0) compte une légère avance, espérons suffisante, avant la demi-finale retour, ce jeudi, à Salzbourg, avec un match déterminant en vue d'une éventuelle qualification en final.

L'article met en avant le discours mesuré tenu par l'entraineur marseillais, Rudi Garcia, et ses joueurs, sur lequel ils expriment leur contentement tout en soulignant que rien n'est gagné d'avance, et qu'il faudra tenir un match exemplaire ce jeudi à Salzbourg afin d'espérer une qualification en finale de la coupe de l'UEFA tant espéré par le peuple marseillais, 14 ans après la dernière finale continentale.

La ferveur des supporters olympiens et la fureur du Vélodrome ont su porté les joueurs vers la victoire. Rappelant que 62 328 supporters, nouveau record d'affluence en coupe d'Europe, ont renversé l'enceinte du Vélodrome dans une communion hystérique et ont rempli largement leur rôle de 12ème homme.

L'article ne manque pas de souligné les craintes de Jean Michel Aulas, président de l'OL, au vue d'une possible qualification du club olympien en finale de la coupe UEFA, qui se jouera dans son enceinte "Groupama Stadium". Un chant notamment, repris en cœur par l'ensemble des supporters marseillais durant la folle soirée du match de jeudi dernier, lui étant directement dédié et dont je ne citerais pas les termes n'a fait que accroitre les craintes du président de l'OL.

 

Esprit critique : Cet article tire vers la subjectivité. En effet, l'intérêt du journaliste pour le club olympien est nettement mise en avant par de nombreux propos. Les propos tenus sont appuyés par des vidéos d'interview de joueurs marseillais après le match aller à Marseille jeudi dernier. La pertinence de l'article repose également sur les nombreuses citations utilisées par l'auteur pour accentuer ses propos.        

  

Article 6 - Ca se passe en Italie : Des maisons à 1 euro pour lutter contre le dépeuplement.

Les Echos, publié le 30 avril 2018 par Olivier Tosseri et consulté le jour même.

https://www.lesechos.fr/monde/europe/0301619947027-ca-se-passe-en-italie-des-maisons-a-1-euro-pour-lutter-contre-le-depeuplement-2172878.php

 

Une commune sicilienne a décidé de mettre ses maisons abandonnées aux enchères pour redonner de la vie à son centre-ville.

Le maire d’une commune sicilienne nommé Sambuca a décidé de lancer le projet « Maisons à 1 euro » en mettant aux enchères des habitats abandonnées. Les personnes intéressées ont jusqu'au 2 mai pour s'inscrire. Le prix de départ des enchères est de 1 euro avec l'obligation d'entreprendre d'ici 3 ans des travaux de rénovation. 

Cette démarche vise à promouvoir le tourisme, préserver le patrimoine du centre de la ville et lutter contre le dépeuplement qui frappe aussi bien les petits bourgs ruraux que les plus grandes cités du sud.

Ce dépeuplement est lié au vieillissement de la population et aux 200.000 jeunes diplômés qui ont émigré vers la France, l’Espagne ou encore l’Angleterre depuis les années 2000.

Pour lutter contre cet exode de masse, l'idée est venue il y a 8 ans à un maire d'une petite ville près de Trapani de vendre les maisons à l'abandon à 1 euro. A l'époque elles étaient trop endommagées et le projet avait dû être abandonné. Le concept avait même été imité au Royaume-Uni.

Un Tour-opérateur qui travaille avec les Etats-Unis et le Canada a déjà voulu rencontrer le maire de Sambuca et des maisons ont déjà été achetées par des Italiens et des étrangers dont des Français, des Suisses, des Lituaniens et des Allemands. 

De plus le leader du secteur touristique Airbnb a décidé d'investir à Sambuca en réalisant pour l'Italie du Sud une maison d'artiste, une sorte de maison musée qui abrite des vestiges archéologiques. Elle sera mise en valeur sur la plateforme d'Airbnb qui compte environ 10 millions et demi de visiteurs par mois. Cela a donc de grande chance de relancer l'économie dans ce coin de la sicille. 

 

Esprit critique : Cet article est objectif, l’auteur énonce les faits et transmet les informations sans donner son opinion. Il ne se positionne pas sur le fait que ce soit une bonne ou une mauvaise démarche. L’article est très intéressant car on pense facilement que le marché de l’immobilier est en hausse constante, ainsi l'article démontre une autre facette de l'immobilier.